Rechercher
  • Pascal Lamontagne

Différence entre menuisier apprenti et menuisier compagnon


Description du métier

• Érige des charpentes de murs, de planchers, de toits, pose des revêtements extérieurs et des isolants, et installe des portes et fenêtres extérieures ;

• Construit des coffrages et pose des fondations profondes ;

• Construit des divisions et effectue la finition intérieure (portes intérieures, moulures, tablettes, espaces de rangement, recouvrement de murs, etc.);

• Construit des escaliers en bois et pose des parquets en bois ;

• Installe de l’ameublement intégré (comptoirs, armoires, etc.);

• Applique des procédés de traçage, de coupe, d’assemblage et de façonnage de pièces en bois et en métal.

Accès aux chantiers de construction

• Présenter à la CCQ un relevé des apprentissages attestant la réussite du DEP en charpenterie-menuiserie ainsi qu’une garantie d’emploi d’une durée d’au moins 150 heures d’un employeur inscrit à la CCQ. Cette mesure permet d’obtenir le certificat de compétence apprenti du métier.

Régime d’apprentissage

• Avoir effectué les trois périodes d’apprentissage de 2 000 heures chacune (6 000 heures au total), afin d’être admis à l’examen de qualification provinciale dont la réussite mène à l’obtention du certificat de compétence compagnon du métier;

• Avoir complété deux périodes d’apprentissage de 2 000 heures chacune (4 000 heures au total) consacrées strictement à des travaux relevant de l’une des trois spécialités (poseur de fondations profondes, coffreur à béton ou parqueteur-sableur), afin d’être admis à l’examen de qualification provinciale de la spécialité correspondante dont la réussite mène à l’obtention d’un certificat de compétence compagnon de cette spécialité.

Source de l'image: www.ville-arles-sur-tech.

Source: www.ccq.or

Un projet de rénovation ?

Découvrez les avantages exclusifs à Réno Construx

#rénovation

88 vues

© 2019 Plan Maison Québec

Site web | Boxcom