Rechercher
  • Pascal Lamontagne

Guide pour le choix de votre peinture et de vos couleurs.


© TVA Publications | Photo: Alexandre Deslauriers

De la préparation des surfaces au choix des couleurs, voici des conseils d’experts pour peindre votre intérieur sans faire d’erreurs.

Surface en bon état

Si la surface est saine et en bon état, il est inutile d’utiliser un apprêt, puisque la première couche de peinture sert de base et cache l’ancienne teinte. Cependant, certaines couleurs sont difficiles à masquer, comme le rouge ou le jaune. Dans ce cas, vous pouvez appliquer un apprêt coloré et bien laisser sécher avant d’ajouter deux couches de finition. L’apprêt est également essentiel pour recouvrir du gypse, un matériau très poreux. Vous pouvez aussi opter pour une peinture et apprêt deux en un.

Surface abîmée et sale

Si la surface est sale et abîmée, elle nécessite une préparation; commencez peut-être par un décapage, un ponçage ou un lavage (nettoyant multi-usage avec oxygène actif). Si vous remarquez la présence de moisissures, vous devrez l’enlever avec une solution d’eau de Javel. Laissez sécher à fond avant de passer un apprêt.

© Photo: Rodolf Noël | Stylisme: Marie-Josée Poupart

Le type de peinture

La plupart des peintures sont lavables et conviennent donc à tous les types de pièces. Cependant, pour parer aux gros dégâts, dans une salle de jeu par exemple, vous pouvez opter pour une peinture au fini ultra-lavable et qu’on peut frotter. D’autres produits contiennent un agent de préservation résistant aux moisissures et sont donc idéaux dans une pièce humide comme la salle de bain ou le sous-sol.

© Photo: Benjamin Moore

La bonne teinte

Devant les centaines de nuances de couleurs offertes sur le marché, il n’est pas toujours facile de trouver la teinte idéale. Prenez plusieurs échantillons en magasin et collez-les à l’endroit précis où vous souhaitez peindre afin de ne pas fausser le résultat: à la verticale pour le mur, à l’horizontale pour le plafond. Certaines compagnies proposent également des petits pots d’échantillons permettant de couvrir une surface suffisante pour vous donner un aperçu optimal.

L’application de la couleur

Lorsque vous peignez une pièce, respectez toujours la séquence suivante: le plafond en premier, puis les murs, les fenêtres, les moulures, les portes et, finalement, le plancher le cas échéant. Respectez bien le temps de séchage entre chaque couche. Aussi, protégez les zones que vous ne voulez pas peindre en les recouvrant de ruban à masquer, mais veillez à le retirer avant que la peinture ne sèche pour éviter que celle-ci se soulève de la surface près du ruban.

© Photo: RONA

Des rouleaux et des pinceaux efficaces

Privilégiez les rouleaux dont les manchons sont en peluche tissée (généralement blancs), qui laissent un effet pelure d’orange moins prononcé que ceux en peluche tricotée (généralement de couleur). Cet effet «pelure d’orange» peut nuire au pouvoir couvrant de la peinture et laisser transparaître l’ancienne teinte. Quant au pinceau, optez plutôt pour un modèle en soie synthétique (nylon ou polyester) pour les peintures au latex (ou à base d’eau) et évitez les poils durs si vous avez choisi un fini lustré.

Source: casatv.ca

Un projet de rénovation ?

Découvrez les avantages exclusifs à Réno Construx

#cuisine #rénovation

47 vues

© 2019 Plan Maison Québec

Site web | Boxcom