Rechercher
  • Pascal Lamontagne

Comment faire un bon échéancier de travail


L’échéancier des travaux doit être établi en fonction des objectifs du client ainsi que des contraintes d’ordre financier et organisationnel du projet. En l’occurrence, le gestionnaire du projet doit prévoir l’ordonnancement des activités ainsi que les délais requis pour leur exécution. Par ailleurs, il doit déterminer les phases de réalisation en fonction du mode retenu. Le calendrier des activités du client, les saisons, la conjoncture de l’industrie de la construction, la disponibilité des ressources et des espaces sont autant de facteurs qui peuvent influencer l’échéancier de réalisation. Le gestionnaire doit notamment prévoir les délais requis pour les approbations et les prises de décision, les appels de candidatures, l’engagement du conseiller professionnel et la tenue du concours, l’engagement des ingénieurs et des autres professionnels ou spécialistes, les expertises, les appels d’offres, les travaux, les délais de livraison particuliers, les inspections, les tests, les mises en service, les réceptions de travaux, les correctifs, les déménagements, etc. Le gestionnaire du projet devra s’assurer du respect de l’échéancier par tous les intervenants et ce tout au long du processus de réalisation. Il devra prendre les dispositions qui s’imposent dès qu’un retard est anticipé.

Source: www.mcc.gouv.qc.ca

Un projet de rénovation ?

Découvrez les avantages exclusifs à Réno Construx

#planification

156 vues

© 2019 Plan Maison Québec

Site web | Boxcom