Rechercher
  • Pascal Lamontagne

Insonorisation en béton pour logement


De toute l’histoire de la construction d’immeubles résidentiels à ossature de bois au Québec, l’attention portée à l’isolation acoustique demeure relativement récente. En effet, au début du siècle dernier, les immeubles étaient construits avec des matériaux plus massifs (murs en carré de madriers, mur mitoyen en briques, planchers

dont les solives étaient recouvertes de planches de bois et dont l’espacement était rempli de quelques pouces de sciure de bois) qui offraient une certaine isolation contre les bruits des voisins.

L’avènement de la structure à ossature de bois légère (murs en 2 x 4 ou 2 x 6, planchers en poutrelles ajourées ou en « I ») a permis d’améliorer la performance thermique des bâtiments, mais pas leur performance acoustique. Petit à petit, les exigences quant à la qualité de construction et d’insonorisation des logements ont augmenté, notamment avec la popularité croissante des appartements détenus en copropriété, les fameux « condos »,au gré de l’évolution des ménages et des modes de vie.

Au fil des années, les manufacturiers ont développé quantité de produits et de matériaux insonorisant pour les logements.Toutefois,leur rendement peut varier énormément selon leur combinaison et leur assemblage dans les planchers et les plafonds.

Idéalement, les cloisons séparant les logements seront en blocs de béton creux, ou en béton coulé. La masse du béton est suffisante pour étouffer la plupart des bruits aériens.

D’un étage à l’autre, des planchers de béton sont souhaitables, même si le béton transmettra certains bruits d’impact, comme celui d’une casserole qui tombe sur la céramique de la cuisine.

Afin de s’assurer de l’efficacité acoustique du béton, il faut installer un matériau résilient sous la chape. Cette dernière doit être désolidarisée au périmètre des murs et un plancher flottant ou un tapis doit être utilisé comme revêtement de plancher pour bien absorber les chocs.

Ceci étant dit, l’option de la chape de béton demeure un bon choix lorsque les recommandations mentionnées précédemment sont dûment appliquées et que l’humidité qu’elle contient est évacuée avant d’entreprendre la pose des autres matériaux.

Source: apchq-guide-acoustique-batiment.pdf

Source: plus.lapresse.ca

Source de l'image:www.ecohabitation.com

Un projet de rénovation ?

Découvrez les avantages exclusifs à Réno Construx

#rénovation

0 vue

© 2019 Plan Maison Québec

Site web | Boxcom