Comment optimiser le budget en construction / rénovation


Comment faire baisser le coût de sa maison, sans toutefois perdre en qualité? Voici 5 astuces pour viser le meilleur prix de revient.

Conseil 1: La transparence du prix fait baisser les coûts de construction Conseil 2: Des économies de conception Conseil 3: Choisir des solutions techniques efficaces et peu coûteuses Conseil 4: Trois investissements capitaux... pour faire des économies! Conseil 5: Peut-on faire rimer économies avec écologie? Conseil 1 : La transparence du prix fait baisser les coûts de construction

C'est le pré-requis le plus important. Le constat est clair : si vous n'avez pas accès aux devis des entreprises, vous ne pourrez pas faire d'économies significatives. En effet, pour gérer au mieux son budget, il faut connaître le prix détaillé de chaque élément de sa maison. Vous ne pouvez pas vous contenter d'un prix global tout à fait opaque. Parmi les acteurs de la construction (architecte, constructeur et maître d'oeuvre), seuls le maître d’œuvre et l'architecte proposent une transparence totale, vous avez alors librement accès aux devis des entreprises.

Acheter un terrain lié à un constructeur ne possède que des inconvénients. D'une part, vous ne pourrez pas faire jouer la concurrence et ainsi baisser mécaniquement les prix. D'autre part, bien souvent, ce type d'offre est illégal. En effet, le constructeur n'est généralement pas propriétaire du terrain, celui-ci est alors considéré comme "libre de constructeurs". Pour s'en assurer, il suffit de demander au notaire du coin à qui appartient le terrain que vous convoitez.

La polyvalence des entreprises : Une entreprise qui peut intervenir sur plusieurs lots, c'est un gain de temps, des communications qui sont facilitées et peut-être une négociation des prix plus facile.

Leur site internet : Ce n'est pas grand-chose, mais un site internet bien fourni et entretenu est rassurant. Vous pouvez aussi voir les différentes réalisations des entreprises. Une fois en possession des devis, il peut être judicieux de prendre des travaux "à sa charge" pour faire des économies.

En vous chargeant des travaux "secondaires", vous pouvez économiser sur la maîtrise d'ouvrage.

  • Acheter et monter ses meubles de salle de bain

  • Acheter et monter ses meubles de cuisine

  • Acheter et installer ses chauffages électriques

Conseil 2 : Des économies de conception.

Moins vous avez de "pieds carrés" de murs, moins la maison vous coûte cher. Plus votre maison est compacte et se rapproche de la forme carrée, moins elle sera coûteuse. En effet, vous économiserez des matériaux et de la main-d’œuvre

L'idéal, en terme économique, est le toit monopan. Vous avez un étage complet (pas de perte sous pente) et le toit est simple à réaliser. Si vous optez pour un toit à plusieurs pans, c'est le toit bi-pans classique le moins cher, car techniquement plus facile (gain de temps et d'argent...).

À moins d'avoir une voiture de luxe, un carpark (un garage sans mur ni porte) est bien suffisant : il protège du gel et permet de rentrer décharger ses courses à l'abri de la pluie. Il va sans dire qu'il coûte moins cher qu'un garage : pas de mur, pas de dalle béton, pas de porte. Intégré à la maison, il apporte même une plus-value esthétique en allégeant la construction.

Si vous préfériez un garage pour sa fonction de stockage, vous pouvez tout à fait investir dans un abri de jardin solide et bon marché. Enfin, il est toujours possible de refermer votre Carpark plus tard, si vous n'en êtes pas satisfait ou si vous n'avez pas le budget pour le faire dès à présent.

L'architecture bioclimatique ne coûte rien et pourtant, en orientant correctement ses menuiseries en fonction de la course du soleil, on peut économiser de l'énergie au quotidien. Les baies vitrées bien orientées vers le sud maximisent les apports solaires passifs et se comportent comme des chauffages gratuits et renouvelables. De plus, les menuiseries double vitrage constituent un excellent rapport qualité/prix comparé aux menuiseries triple vitrage. Pourquoi s'en priver?

Conseil 3 : Choisir des solutions techniques efficaces et peu coûteuses

Évidemment, moins les matériaux et les systèmes (chauffage de l'air et de l'eau) sont chers, plus vous faites des économies. Il ne s'agit pas de faire une maison "bas de gamme" mais bien de choisir les solutions au meilleur rapport qualité/prix.

Conseil 4: Trois investissements capitaux... pour faire des économies!

S'il est assez facile de faire baisser le coût de sa maison en choisissant les options les plus économiques, certaines dépenses restent incontournables et judicieuses. En règle générale, il ne faut pas "économiser" sur tout ce qui concerne le bâti, le "dur" de la maison. Tout simplement, parce qu'il sera très difficile, voire impossible (ou très coûteux) de modifier vos choix plus tard...

1er poste clé : Les menuiseries

Les fenêtres impactent directement sur votre confort quotidien. Mettez de nombreuses baies vitrées sur les orientations Sud-est, Sud ou Sud-ouest pour bénéficier d'une grande luminosité dans votre pièce et vie et profiter des apports solaires en hiver. N'hésitez pas à investir dans des fenêtres sur-mesure avec une hauteur identique à celle du plafond. Attention toutefois à se protéger du soleil d'été, avec une casquette solaire par exemple. Au niveau budget, les menuiseries bois avec une ouverture à la française sont bien moins onéreuses que les baies coulissantes en aluminium.

Menuiseries bois sur mesure qui apportent un confort visuel et une plus-value à la revente

2e poste clé: L'isolation

Là encore, pas d'impasse sur ce budget, c'est de loin le plus rentable de votre investissement. En effet, isoler ne coûte pas particulièrement cher, mais permet de faire des économies d'énergie considérables sur le long terme.

3e poste clé: Des matériaux et des outils de qualité

Ce n'est pas grand-chose, mais lors de vos achats, pensez toujours à la qualité sur le long terme et pas seulement au prix à court terme. Par exemple, une scie sauteuse premier prix sera peut-être bien moins chère à l'achat qu'un modèle milieu de gamme, mais durera probablement bien moins longtemps. En règle générale, mieux vaut travailler avec des outils de qualité, l'investissement est souvent rentable et durable.

Conseil 5 : Peut-on faire rimer économies avec écologie?

Soyons honnêtes, la maison la moins chère possible se construit avec des matériaux issus de sources non renouvelables. Toutefois, il faut que les matériaux que vous choisissiez soient en accord avec votre style de vie. Si l'impact environnemental de votre maison a de l'importance pour vous, il existe des solutions relativement accessibles. Il ne s'agit pas ici de faire la maison la plus écologique possible, mais bien de trouver le meilleur compromis "éconologique" (entre le prix et l'écologie). En effet, pour l'instant, les maisons 100% écologiques représentent un vrai surcoût, souvent rédhibitoire.

Source:http://conseils-thermiques.org/

Source de l'image:www.cotemaison.fr

Un projet de rénovation ?

Découvrez les avantages exclusifs à Réno Construx

#financementetcoûts

©2020 PLAN MAISON QUÉBEC

Site web par boxcom.ca