Rechercher
  • Pascal Lamontagne

La rénovation de la salle de bain.


Le couple qui s’engage dans la rénovation d’une salle de bains doit trouver le juste équilibre entre le rêve, le budget et les contraintes techniques qui peuvent se présenter en cours de route. Tout un programme! Mais c’est possible.

Le sous-plancher de cette salle de bains était constitué de deux feuilles de contreplaqué clouées sur des solives espacées de 16 po. On a arraché celle du dessus, qui était collée à la céramique, et conservé celle du dessous, de 5/8 po d’épaisseur. Il a fallu toutefois ouvrir complètement le plancher sous la baignoire, miné par des dégâts d’eau.

Plomberie et électricité

Pendant que la structure est ouverte, passez la tuyauterie et le câblage électrique. Les tuyaux d’arrivée d’eau peuvent être en polyéthylène réticulé (PEX) ou en cuivre (la plupart des municipalités du Québec acceptent les deux).

Les conduits d’évacuation, eux, sont en ABS. Le tuyau de chute de la toilette, de 3 po de diamètre, est centré à 12 po exactement de la future paroi de gypse.

À la sortie de tous de tous les sanitaires, sauf la toilette, qui possède son propre siphon, installez un siphon en P qui maintiendra une garde d’eau servant à arrêter les odeurs.

Tous les tuyaux se dirigent vers la colonne de chute de la maison et doivent aussi être desservis par une ventilation qui libère les gaz à l’extérieur, équilibre la pression d’air dans le réseau et empêche l’eau retenue dans les siphons d’être aspirée.

Fermer le plancher

Fermez ensuite le plancher. De façon générale, l’épaisseur du sous-plancher de contreplaqué ou de copeaux orientés doit être de 5/8 po sur des solives espacées de 16 po, et de 3/4 po sur des solives espacées de 24 po. Si le revêtement est en céramique, une exigence s’ajoute. Il faut accroître la rigidité du sous-plancher afin de réduire le risque de fissuration des joints entre les carreaux.

Le plancher chauffant

Bloquez le contour de la pièce et bouchez toutes les fentes du plancher afin d’empêcher le ciment autonivelant de couler. Chassez les têtes de vis pouvant entailler le câble, nettoyez bien la surface du sous-plancher, puis déroulez le rouleau, face collante contre le sol, à environ 2 po des murs.

Pour contourner des obstacles, détachez le câble du treillis. Sur le contreplaqué, agrafez le treillis pour éviter qu’il ne se retrousse. Versez ensuite le ciment liquide au sol en vous assurant que le câble disparaisse entièrement sous le ciment.

Attendez le séchage complet du ciment (environ 30 jours) avant de mettre le système en service. Confiez le branchement électrique à un maître électricien.

La pose de céramique

Selon les conditions d’humidité ambiante, la pose de la céramique de plancher peut suivre celle du coulage du ciment autonivelant de 24 heures.

Le plancher de la douche a été recouvert d’une couche de ciment de forte consistance, à prise rapide. Il faut s’assurer, à cette étape, que la membrane couvrira le joint entre la bonde et le ciment. Une fois le ciment sec, toute la surface du plancher de douche doit être recouverte d’une membrane avant la pose de la mosaïque avec joint de coulis à l’époxy.

Pose de la toilette

La toilette monopièce se distingue par son fonctionnement silencieux, sa double chasse et sa construction à l’européenne. Elle ne s’ajuste pas au tuyau de chute à l’aide d’un «beigne» de cire et de boulons comme la toilette nord-américaine.

Coupez le plomb de toilette à 1 po au-dessus de la bride au moyen d’une scie alternative munie d’une lame bois-métal, puis rabattez-le tout autour de la bride, qu’on voit ici vissée au sol sans ses boulons.

Placez le gabarit au sol et reportez les marques de fixation.

Percez la céramique et même la couche de ciment — notez qu’il n’y a pas de fil chauffant sous l’emplacement de la toilette —, déposez la toilette et son joint d’étanchéité et fixez-la avec de longues vis jusque dans le sous-plancher. Ne pas trop insister, afin d’éviter de briser la porcelaine.

Au tour de la baignoire

L’emplacement définitif de la baignoire est déterminé lorsque celle-ci est introduite à l’intérieur de l’enceinte construite plus tôt. Ajustez-la parfaitement d’équerre, bien appuyée sur les rebords et face au conduit d’évacuation. Marquez la position de ses pieds.

Retirez la baignoire et préparez le montage de l’ensemble de bonde et de trop-plein. Le siphon en P sera situé sous le trop-plein puisqu’il se situe en aval de la bonde.

Fixez des planches au sol pour maintenir la baignoire bien en place. Rappelons qu’on ne doit jamais fixer une baignoire en acrylique. On la pose tout simplement au sol, à l’intérieur d’un cadre. Une fois la tuyauterie et les robinets en place, refermez la paroi verticale du contour de la baignoire d’une feuille de contreplaqué de 1/2 po d’épaisseur.

0 vue

© 2019 Plan Maison Québec

Site web | Boxcom